December 08, 2010

Départ de l'Alchimiste Patrice Partamian


Patrice Partamian, est décédé récemment à l'âge de 59 ans. Nous regrettons beaucoup le départ, de ce grand alchimiste, et passionné de la science d'Hermès.

Ici ses deux sites internet :

http://www.enixephyto.com/page.php


http://illoul.free.fr/herbarius/page.php?idpage=0&langue=1

Il était en spagyrie porté sur un travail complexe, surtout basé sur les plantes riche en huiles essentielles.
Il travaillait aussi les élixirs métalliques avec un menstrum basé sur la Voie des Tourbes, qu'il avait apprise par le célèbre Alchimiste Armand Barbault.

Il était passé dans une émission de télévision sur l'Alchimie : Alchimie Science et Mysticisme

Dont vous pourrez retrouver les films et le texte ici :

http://dartigne.blogspot.com/2010/02/alchimie-science-et-mysticisme.html


http://dartigne.blogspot.com/2010/02/alchimie-science-et-mysticisme-2.html


http://dartigne.blogspot.com/2010/02/alchimie-science-et-mysticisme-3.html

Ici l'extrait le concernant principalement dans le reportage :

Tout en continuant d’œuvrer pour l’obtention de la Pierre Philosophale, Patrice Partamian, installé près de Vienne en Isère, élève du célèbre alchimiste contemporain, Armand Barbault, développe un important travail spagirique, basé sur la quintessence des plantes et d’élixirs métalliques.



« Généralement ca nous arrive d’une façon assez spontanée, mais il y a un terrain, un terreau certainement, c’est sans doute l’amour de la nature c’est aussi l’attirance vers les choses un peu mystérieuses, peut être vers le surnaturel et surtout quant on est enfant, adolescent, qu’on a l’imaginaire qui marche très très fort, certaines de ces disciplines, sont des nourritures extraordinaire, et pour ma part c’est un peu ce qui s’est produit. »


« la nature est beaucoup plus vieille que l’homme, ce serait la Mère, mais aussi l’enfant, c'est-à-dire qu’elle dispose des qualités de l’un et des qualités de l’autre. »

Pour les alchimistes tout ce que produit la nature est sacré. Chacun travail sur un support, un métal, un minéral ou une matière. Patrice Partamian a choisi la voie des tourbes. C'est-à-dire de la terre prélevée dans une zone préservée, et dans laquelle il ajoute des plantes qu’il laisse macérer des mois et des années, ainsi se trouve accéléré le processus naturel de putréfaction et la concentration de l’énergie que les végétaux puisent dans le sol et les astres.


Pour cette cueillette la période astrologique favorable est le printemps, sous les signes zodiacaux du bélier et du taureau. Les plantes cueillies sont sélectionnées soigneusement.


« Ce sont toujours des plantes très jeunes, qui ont très peu de branchage, très peu de tiges, mais par contre ont un système radiculaire très profond, qui leur permet de puiser dans la terre les énergies et les forces vives dont on a besoin. Cette énergie que la plante emmagasine, elle le doit indirectement au soleil et la lune jouant le rôle de miroir, cette infusion d’énergie lunaire, c’est capital dans le transport de l’énergie dont on a besoin. C’est presque parfois un sentiment amoureux qui peut relier l’alchimiste avec la nature, la nature est considérée comme un être vivant, comme parfois une personne à part entière, d’une richesse incroyable, d’une générosité sans limites, et l’alchimiste qui passe sa vie au sein de la nature, finit par comprendre sa générosité, sa disponibilité, sa générosité, et c’est pour cela qu’à chaque fois qu’un alchimiste travaille, prélève un minéral, un métal ou une plante, il doit le faire dans le plus grand respect. Le recueillement est nécessaire, on peut appeler ça une prière intérieure qui est selon la sensibilité de chacun, simple ou complexe, mais c’est comme si on allait retrouver une personne aimée et alors il y a quelque chose, une émotion particulière qui arrive automatiquement, tous ces liens font une sorte de mariage philosophique s’installe entre la nature et l’alchimiste. »


La nature procure tous les éléments nécessaires aux alchimistes pour leurs travaux. Une étape incontournable, est la récolte de la rosée.


« Cette étape se déroule au printemps, elle a pour but de récolter une eau particulière, qui va permettre de traiter toutes les matières quelque soient les voies alchimiques choisies. Ici vous voyez donc les alchimistes, vous voyez également des animaux ce sont des signes astrologiques, là il s’agit du printemps, et vous voyez aussi une chose très importante, c’est cet éventail particulier qui représente et qui symbolise l’influx céleste, c'est-à-dire toute l’énergie qui descend de l’univers, du cosmos, et qui vient baigner la terre et conséquemment vient s’imprégner dans les gouttelettes de rosée. »


La récolte s’effectue à la pointe du jour avant le lever du soleil.


« La rosée contient un sel, elle contient un feu, et c’est ce feu qui va permettre aux plantes d’être brulées, digérées, absorbées par la tourbe. C’est elle aussi qui va transmettre sa part d’énergie très spécifique et qui contribuera à la maturation du compost. Ce procédé permet de ramasse beaucoup beaucoup de rosée, on touche des mottes de terre, on touche de la terre essentiellement, alors ce qu’il faut faire après c’est une filtration. Et ensuite on a une rosée qui est claire et limpide. »

Après diverses récoltes dans la nature c’est le passage au laboratoire. Dans chaque voie il y a trois étapes distinctes et à parts entières, appelées œuvres dans le langage alchimique. Dans la voie humide des tourbes, le premier œuvre, dénommé œuvre au noir, consiste à faire putréfier de la terre et des plantes avec l’énergie contenue dans la rosée pour obtenir un dissolvant qui permet d’extraire la couleur spécifique des métaux ou teinture.

« Voila trente ans, trois kilos de terre ont été prélevés dans la nature et au cours de toutes ces années ont reçu plantes et rosée afin d’être enrichie on arrive à une matière extrêmement noire et extrêmement riche contenant des sels puissants, qui vont permettre l’élaboration d’élixirs. L’objectif est d’aboutir à cette tourbe, ce compost extrêmement fertile. »


La tourbe ayant atteint sa maturité les élixirs métalliques peuvent être préparés, cela commence par la séparation des eaux noires de la tourbe, elles sont de la rosée rajoutée qui a absorbée la couleur. Après la calcination d’une certaines quantité de tourbe, la cendre obtenue est introduite dans une éprouvette, contenant de la rosée distillée et du métal en poudre, ici de l’étain, ces tubes sont ensuite placés dans un four.


« après quelques heures de cuisson, ces tubes sont vidés, filtrés sous vide et là, nous obtenons un élixir, après quelques semaines de décantation les préparations sont utilisable immédiatement. L’étain traditionnellement est en correspondance avec les voies biliaires, et cette préparation en particulier à aussi des vertus, concernant des possibilités d’éradiquer certaines bactéries comme le staphylocoque doré par exemple. Voici une autre préparation, à base d’argent, l’argentum, qui lui va être destiné à traiter les pathologies liées au cerveau et au système nerveux. »


Le travail spagirique est terminé.


« C’est la fin du premier œuvre, voie humide, et cette terre contenue dans cette eau noire, on la retrouve ici, partiellement évaporée, c’est la terre alchimique, cette terre alchimique c’est la matière première des alchimistes dans cette voie des tourbes, et cette terre alchimique va permettre de donner naissance aux deux principes de l’œuvre, c'est-à-dire, au soufre et au mercure philosophique qui sont les deux agents principaux qui contribuent à l’élaboration de la Pierre Philosophale. »


On nous a communiqué un de ses mail (merci beaucoup à celui qui nous l'a donné, il avait contacté P.P alors qu'il était encore un novice dans cette Science, et nous dit il, la réponse l'avait empli de respect pour la grandeur d'Ame de cet homme, personnellement en lisant ce courrier je trouve que ce mail est d'une importance absolument capitale, et que tous, alchimistes et spagyristes, devraient méditer) :

Bonjour,

J'ai du plaisir à constater que le graine germe dans votre cœur et vous conduise à découvrir plus avant la Spagyrie et peut-être l'Alchimie.
Ces deux disciplines réclament une Foi inébranlable: elles sont difficiles entre toutes. Plus qu'une science "ordinaire", celles-ci se fondent sur un regard particulier sur la Nature. Il y a une dimension qui représente la clef de ce savoir et qui doit voir dans la Qualité du chercheur plus un Artiste qu'un scientifique tel que nous le concevons aujourd'hui. Alors, cela suggère bien des comportements différents de ceux que l'homme moderne pratique et cultive et revendique même. Ici, on se met au service de la Nature, en tant que corps constitué, un Grand Tout, VIVANT. Ce dernier vous permettra d'Etre son fils spirituel ou pas, de pénétrer ou non les secrets de la Nature.
Il y a une conscience Naturelle comme il y a une conscience spirituelle dans la démarche d'un Alchimiste. D'ailleurs, c'est la même chose. La Nature et tout ce qui la compose est Sacrée. Alors toutes les actions que mène un homme qui veut être sont représentant, doivent être nécessairement corrigées tout comme le regard qu'il lui porte et conséquemment tout ce qu'il pourra produire, sous ses hospices et sa bienveillance, acquerra une toute autre signification.

Je souhaite vous montrer qu'un Spagyriste n'entre nullement dans le Laboratoire de la Nature comme on entre dans une simple officine de phytothérapie avancée. De fait tous les concepts habituellement retenu par ce milieu ne cadrent pas avec ce que nous devons montrer. 

Alors avant de penser déployer autour de soi des préparations spagyriques et je ne parle pas de celles qui sont issues de l'Univers Alchimique, il est souhaitable de bien réfléchir à la Philosophie qui la soutend, de beaucoup travailler (une préparation réclame de l'expérience, beaucoup de travail, et ce "petit rien" qui fait la différence entre l'allopathie et la médecine alchimique).
Je ne tiens pas à vous effrayer, je voudrais seulement insister qu'en mettant la main à ces "matières premières" vous manipuler la Vie. Que le rôle d'un alchimiste c'est de mettre en bouteille le dynamisme curatif qui provient d'elle. Sachant que la vie est une Entité métaphysique, vous devez concevoir que l'Artiste, que nous devons être ou devenir dans le meilleur des cas, ne manipule pas un corps mort et qu'à ce titre il a une énorme responsabilité.
Il nous est autorisée parfois de préparer des Quintessences ou des Elixirs mais dans des conditions particulières. Nous ne sommes pas maître du jeu. L'alchimie comme la Nature relève du Sacré, qu'à ce titre nous devons nous préparer et attendre le moment propice à de tels développements. Vous n'entrez pas dans un business où il faut d'un  tour de main adroit épater le patron! Je rappelle que celui qui aborde Notre Science s'engage dans une Quête spirituelle profonde et durable et que les "créations" de l'Artiste sont un prolongement de ce qu'il devient sur cette route, ce qu'il EST à un moment donné et non pas son salaire de bon technicien.
Alors il s'agit de prêter l'oreille à la Musique des Sphères et d’ores et déjà d'entamer le Dialogue avec les Mondes Invisibles dont nous dépendons.
Hors de ce cadre, dont je ne peux ici vous offrir tous les développements, il n'y a rien d'Alchimique qui ne puisse voir le jour.
En attendant, il faut se doter de cet état d'esprit si particulier qui est le Nôtre, travailler sans relâche et réfléchir à la manière de soigner son prochain.
Notre démarche ne souffre pas la confusion. N'oublions pas que nous souhaitons évoluer dans une Citadelle où les lois qui la régissent n'ont aucune commune mesure avec les autres. Que nous ne sommes pas là pour prélever mais pour montrer ce qu'une Vision du Monde pourrait apporter au genre humain si ce dernier prenait conscience de sa place au sein de la Création. Il y a une part de salut dans les Médecines Alchimiques.
Aujourd'hui, l'allopathie a répondu à la plupart des questions. Donc l'homme n'a besoin que d'une médecine dont le monde du profit ne peut apporter les solutions. Car ces solutions sont d'un autre Ordre, d'une Autre Dimension, de celle qui n'entre pas dans le bilan de la Société "phyto-tech"!
Aujourd'hui, l'homme souffre du corps mais surtout de l'Ame. Et l'Ame relève de l'Alchimie. Je vous le répète, Notre démarche ne souffre pas la confusion.
Je m'ouvre à vous comme on s'ouvre à un confrère. Tout ce qui est l'envers du décors alchimiques, toute sa structure interne, doit être vécu à 100%, compris avec ses tripes, sous peine d'être un jour rejeté sur la grève alchimique comme une épave désarticulée.
L'Alchimie est une Science merveilleuse dont ne soupçonne plus la profondeur. Le monde moderne qui semble s'éloigner d'elle comme l'univers lointain s'éloigne inexorablement de l'œil de l'astronome médusé, a le plus grand besoin d'elle. car en elle se trouve des ressources vitales qui peuvent sauver. Il s'agit seulement que des Hommes de Bonnes volontés tournent leur esprit dans une direction différente pour tout changer. Ce nouveau regard porté sur la Nature ouvrira des pistes sur lesquelles nul ne se perdra jamais puisque nous sommes attendus.

Je vous souhaite le meilleur travail et espère que ces quelques mots auront les meilleurs échos dans votre démarche que je crois sincère et pleine de conviction. Si je me suis permis d'insister autant sur l'aspect philosophique de notre démarche, c'est qu'elle est plus qu'essentielle. Il ne faut pas se tromper de cible si l'on souhaite regagner la confrérie des alchimistes. Ce n'est pas un Boulot, c'est un sacerdoce, une vocation et dans ces conditions tout change, tout doit changer sous peine de déboires terribles

Bien à vous. et très cordialement

Patrice PARTAMIAN

Bonne transition à vous monsieur Partamian.

8 comments:

1 an au coeur de l'Empire du Milieu said...

Cette nouvelle de la disparition de ce grand alchimiste nous attriste tous. La passion qu'il avait pour l'alchimie et la rigueur avec laquelle il l'a explorée, pratiquée tout au long de sa vie impulse même à la fin de sa vie un nouveau départ.

Un livre sera sans doute édité dans quelques années en sa mémoire. Un livre qu'il souhaitait absolument partager.

Son laboratoire, ses recherches sont aujourd'hui à l'abri et attendent celui ou celle qui lui succèdera. Comme Partamian avait eu la chance de continuer le travail de Barbault il y a de cela 40 ans...

La magie continue à travers les différents espaces temps.

.: Salazius Hermès D'Artigné :. said...

Bonjour,

Je suis content qu'il laisse un message derrière lui, excellente idée que de publier un ouvrage !

Je suis bien content que ses travaux, son matériel ne soit pas dissippés aux quatres vent (sur ebay par exemple, ce qui est assez glauque). La relève est elle assurée, sans indiscrétion avait il formé ou instruit une personne ?
Vous même peut être ?

Merci de votre commentaire et évidement de me tenir au courrant si vous le voulez bien.

Bien à vous,
SHD

1 an au coeur de l'Empire du Milieu said...

Bonjour et merci pour votre réponse,

Non, Papa n'avait encore formé personne mais avait demandé de conserver son travail durant 2 ans, le temps de voir peut-être se présenter quelqu'un d'intéressé.

Nous recherchons une personne sincère et aussi passionnée que mon père.

Si vous connaissez quelqu'un qui travaille sur le même type de recherche, vous pouvez lui donner mes coordonées : claire.partamian@gmail.com

Je voulais vous demander comment aviez-vous rencontrer mon père? Si vous pouvez me répondre à la même adresse ci-dessus, cela me ferait plaisir,

Excellentes fêtes de fin d'années et merci pour ce que vous avez communiqué sur lui,

Claire PARTAMIAN

.: Salazius Hermès D'Artigné :. said...

Bonsoir, je vous envoie un mail pour cela :)

Florent said...

Bonjou, j'ai 15 ans, j'ai découvert une passion grace à Patrice PATRAMIAN et je recherche quelqu'un qui pourrait m'instruire petit à petit. Je sais que vous saurrez me conseiller, merci d'avance.
Je donne mes condoléances à la famille du défunt.

.: Salazius Hermès D'Artigné :. said...

Bonjour Florent,

Vous pouvez toujours me poser vos questions.
Salazius@gmail.com

A vous lire :)
SHD

Pr Stéphane FEYE said...
This comment has been removed by a blog administrator.
Credit Loan said...

Are you in need of a loan? Do you want to pay off your bills? Do you want to be financially stable? All you have to do is to contact us for more information on how to get started and get the loan you desire. This offer is open to all that will be able to repay back in due time. Note-that repayment time frame is negotiable and at interest rate of 3% just email us (creditloan11@gmail.com)