December 22, 2013

Très Joyeux Yule, Sol Invictus, Solstice D'Hiver !



Aujourd'hui, le Soleil qui nous manquait dans l'Hémisphère Nord va regagner en force, au détriment de l'Hémisphère Sud. En effet, pour eux, ce n'est pas Yule. C'est le solstice d'été, Litha. 

Ceci est à bien comprendre. Nous ne vivons pas sous les mêmes cieux, sous les mêmes tropiques, sous les mêmes auspices. 

Croissance de la lumière pour l'H Nord, décroissance pour l'H Sud.

En effet, lorsque j'étais plus jeune et que j'habitais sous les tropiques, un des professeurs du Lycée faisait son arbre de Noël le 21 juin. Il passait pour un fou. Mais cet homme avait raison. Le solstice d'hiver dans l'H Sud est bien le 21 juin... Ça n'a pas la même portée car il n'y a qu'une saison des pluies, et pluies qui sont chaudes de surcroît ! 
La rigueur de l'Hiver n'est absolument pas présente. Seules quelques inondations se sont manifestées mais c'est tout. 

Ce n'est pas comme dans l'H Nord, ou la pluie est présente, que le ciel est plombé et gris, que la nuit froide est dure comme l'acier et que nous avons parfois de la neige dans les plaines. Il arrive que le soleil ne soit jamais visible pendant toute la journée. Il y a bien eu une lueur, mais tellement diffuse ... cette grisaille alliée à une humidité froide pénètre dans les os, dans les tripes et nous emporte parfois avec elle. Voilà pourquoi le retour du Soleil est si important et qu'il doit être si majestueusement fêté. Nous nous offrons des cadeaux sous le sapin, au pied de la cheminée. Nous mangeons la bûche (bien qu'à l'origine seules des bougies étaient sur la bûche, de bois, ou alors elle était placée dans l'âtre).

La renaissance du Soleil, bien qu'il ne soit pas parti physiquement, est non pas symbolique, mais naturelle. C'est un moment fort en magie.

Nous avons aussi ce moment important lorsque, du compost noir et puant, la couleur verte commence à poindre. C'est le retour de la force de vie, de la force vive dans l'Univers. C'est un moment de réjouissance où la Lumière revient dans nos cœurs. 

Cette Fête du Solstice est un jour où nous refaisons le vœux de renoncer à l'obscur, au sombre, au côté noir et à l'ombre. En un mot au "mal", même si je ne suis pas tellement 'ok' pour scinder les choses entre "bien et mal". Mais peut être cela vous parle t'il mieux...


Nous refaisons, comme je le disais donc, ce vœux, cette allégeance intérieure dans notre cœur, à la Lumière, à l'Amour et au Pardon, au Partage plutôt qu'à l’égoïsme, au don plutôt qu'à la rétention et à l'assèchement. Non, ce n'est pas en gardant pour soi que l'on s'enrichit, c'est en donnant, en promulguant de la joie, du bonheur, de la chaleur humaine "entre cœurs" que ces fêtes deviennent spirituelles et propices à notre évolution. Nulle autre fête ne promeut si bien ces concepts de fraternité, de famille, de cadeaux et de paix.

Je me souviens très clairement de cette professeure de Psychopathologie que j'avais à la faculté, elle même psychanalyste Freudienne (et Lacanienne) depuis de nombreuses années, étant superviseuse de jeunes Psychanalystes, écrivaine, travaillant dans le centre de recherches universitaires pour la Psycho, conférencière et accessoirement, prof. Râlant toujours sur le "Ich" c'est pas le "Moi" c'est le "Je" ! Une femme universitaire, au look totalement déjanté, Peace and Love, fumant la pipe à la fenêtre,  aux petites lunettes rondes, maigre, les cheveux à la jackson five, habillée avec un gros pull, une veste en peau de mouton, une robe à plis et des bas verts. Aux pieds, des après skis en peau retournée. Un personnage !

Cette femme n'avait rien compris à Noël. D'après ce dont je me souviens voilà ce qu'elle disait :
"Voyez vous, les cadeaux, c'est la même chose qu'au stade sadique anal, c'est de la merde, les paquets c'est des excréments que vous offrez à vos parents. L'enfant doit apprendre le désappointement et la frustration car il n'a pas ce qu'il veut, et il est confronté au réel, son imaginaire est contre carré".


Bravo. Je n'irai jamais passer Noël chez vous, vous pouvez en être sur. Je prie simplement que vous retrouviez votre âme d'enfant que l'analyse vous a fait perdre. Le Réel madame la psy, n'a de réel que ce que vous en dites. Pour l'enfant intérieur, le réel, c'est l'imaginaire, le fantasque, le Père Noël qui passe par le conduit du chauffage, qui mange son biscuit, boit son verre de lait. Quel émerveillement !

Maintenant il y a trop de Réel. Du Réel partout. A votre avis pourquoi protège t'on les enfants du réel ? Pour éviter qu'ils deviennent comme vous. Sèche de corps et d'esprit, étant ronchon sur un "ich" dans une traduction de Freud... Il faut savoir respecter l'équilibre entre le Réel et l'Imaginaire Fantasmatique. Le Fantasme ce n'est peut être pas très pratique, mais lorsqu'il fusionne avec le Réel, l'espoir se mute en certitude, et aucun réel ne peut vous aigrir.

Le Réel on en a assez pour que vous nous mettiezdu stade anal partout. Dans le don, dans l'amour, dans le partage. Que vous salissiez ces valeurs avec des relents méphitiques du Ça mal digéré.
Oui, on peut être frustré ou désappointé, mais on peut être touché, profondément reconnaissant et se sentir aimé et considéré.

Décidément, en ce moment, c'est coups de gueule sur coup de gueule ... Mais il vaut mieux que ce soit dehors que dedans, ça au moins la psychanalyse me l'aura apprit.

December 18, 2013

A la lumière des écrits ... Lambspring.

De Lapide philosophico Libellus

Ed. 1625. Francofurti




En tout premier lieu l'auteur, Allemand, du nom de "Lamb-Sprink" (ou "Agneau de Printemps", c'est donc un pseudonyme, fort efficace), se montre sur une gravure à côté de ses fourneaux. Il nous dit déjà "il s'agira de voie humide", ce qui se confirmera par la suite dans son récit. Il porte une sorte d'aube avec un aigle à tête double, portant en son ventre un coq. Ce qui est fort signifiant pour celui qui sait lire. Il porte en main droite un sceptre et à sa gauche, à la taille, un grand sabre. (Remarque mineure, il est donc droitier !). A son cou, il a un collier assez imposant.

Lambsprink nous montre ses armoiries Hermétiques, avec, effectivement, deux agneaux dessus. Armoiries très simple, mais laissant entrevoir le secret du Mercure. Un agneau en Haut, sur le caque, un en bas, sur la terre, entre les deux, des "nuées" représentées par les feuilles d'acanthe.

Il se définit lui même comme homme libre, sous entendu, réalisé et ayant l'adeptat.

Il continue par une prière que l'on peut reprendre à son compte. La foi Chrétienne est donc sa spiritualité.

Puis nous passons aux figures, il y en a en tout 15 hors celle de présentation et des armoiries, ce qui fait un total de 17. Je ne vais pas les expliquer toutes, mais on remarquera simplement dans cette série, deux parties importantes. 

Les titres des gravures : 

1. Sans titre.

2. La putréfaction.

3.  Il y a, dans le Corps, l'Ame et l'Esprit.

4. L'Esprit et l'Ame doivent être Conjoints et ramenés à leur Corps.

5. La mortification et l'Albification, imbibition, du Corps conjoint avec l'Ame et l'Esprit.

6. Le Mercure, convenablement et alchimiquement précipité ou sublimé, dissous dans son Eau propre et derechef coagulé.

7. Le Mercure fort souvent sublimé est enfin fixé, en sorte qu'il ne puisse fuir davantage ni s'envoler par la force du feu. Cette sublimation, en effet, doit être réitérée autant de fois qu'il le faut jusqu'à ce qu'il soit rendu fixe.

8. De nouveau le Corps sera mis dans le fumier de cheval ou dans le bain pour être digéré par son air répandu ou par l'Esprit préalablement séparé du Corps. Le Corps est rendu blanc par le travail; l'Esprit est 
vraiment fait rouge par l'art. L'œuvre tend à la perfection de leur nature et c'est ainsi qu'est préparée la Pierre des Philosophes.

9. Si la Fortune vole, de Rhéteur tu seras fait Consul, Si elle vole encore, de Consul tu seras fait Rhéteur. 
Comprenez l'apparition du premier Degré de la Teinture.

10. Réitération, accroissement et amélioration de la Teinture ou de la Pierre des Philosophes: on doit plutôt entendre par là l'Augmentation.

11. Père, Fils et Guide se tiennent par les mains, Ici l'on comprendra Corps, Esprit et Ame.

12. Dans le vaisseau des Sages est située la haute montagne des Indes Sur laquelle s'envolent le Fils et son Guide, l'Esprit et l'Ame.

13. Le Père, dans son amour, va engloutir le Fils; De l'âme et de l'Esprit s'abreuve tout le Corps.

14. Ici le Père est couvert d'une très forte sueur d'où découle la véritable Teinture.

15. Sans titre, mais représente l'oeuvre achevée et la triunité dans la Pierre.

------

La lecture est aisée, rapide, facile. Il se lit attentivement en moins de trois quart d'heure. Les gravures demandent un peu plus de temps pour être contemplées comme il se doit.
Cependant ce n'est pas réellement, à mon avis, un livre pour débutant. Ce n'est pas un livre pratique, mais plutôt un vade-mecum de points concernant l'oeuvre. Il s'agit de grosses lignes, mais sans détails ou précisions. En gros vous ne retirerez rien de vraiment palpable sans les clefs de lecture et tout ce qui manque ! 
L'auteur sait de quoi il parle, et si vous ne savez pas vous, alors vous ne comprendrez rien.

Sincèrement, il y a cent fois plus d'informations utiles et moins voilées dans Solidonius, dont peut être je ferai une revue ici. Ils parlent tous deux de la même voie et de la même matière, bien que je soupçonne Lambsprink d'avoir utilisé, peut être, un artifice pour accélérer l'oeuvre... mais pas sûr !

En effet, si on ne sait pas lire entre les lignes et déterminer avec précision ce que l'auteur dit, on se fourvoie vite et on ne comprend plus rien à la logique de son livre. Il a donné les gravures dans l'ordre, qu'on le sache ! De fait si cela ne semble pas logique en le lisant, c'est que votre compréhension est mauvaise.

C'est à la 11 eme figure qu'il reprend son explication plus en détail sur le G.O et où il donne des points importants, notamment sur la volatilité et la fixité des matières dans le processus, mais aussi vis à vis du cycle du Soufre, Sel et Mercure et de leurs interactions. Ses explications démontrent clairement qu'il a pu observer et bien méditer sur ce qu'il se passe dans la coction finale de l'oeuvre. 

C'est un ouvrage que l'on prend du plaisir à lire, en tout cas pour ma part. Les chapitres sont très courts et je pense que l'essentiel est dit à chaque fois. Il faut juste savoir réellement lire entre les lignes et décoder le tire + image + texte et savoir replacer le tout dans l'ordre logique de son livre.

Vous pouvez le trouver ici :

December 13, 2013

L'Alchimie, pour le meilleur et pour le pire.

Pratiquer l'Alchimie, c'est très bien. La pratique forge la technique, apporte de la compréhension, et un tas d'autres bénéfices plus ou moins importants. Elle peut aussi mener au désespoir et au déni, puis, à l'auto illusion, et à la folie mentale. Que l'on réussisse ou que l'on ne réussisse pas.

Dans la Voie du Sang par exemple, la Pierre obtenue est dite "Pierre du Tyran". Il est facile de comprendre le terme et ce que peut devenir l'Alchimiste qui l'ingère ... Belles perspectives. La réussite du Grand Oeuvre ne devrait jamais mener à un tel échec. Car c'est un parfait échec que de ne pas se transmuter soi même via l'Alchimie que nous pratiquons.

Mener un travail Alchimique sans étude de son mental et de ses comportements est voué très souvent à la folie pure et simple. Beaucoup d'Alchimistes deviennent totalement cinglés, voire très cons, passez moi l'expression, imbus d'eux même, cherchant à "gurutiser", et j'en passe. Le milieu en devient écœurant et les hauts-le-cœur que je ressens n'ont le seul intérêt que de purger la bile de mon foie. 
Ils se clament alors les meilleurs, les plus instruits, les plus intègres. Mais ils puent à plein nez l'orgueil. 

L'Alchimie fait changer les gens, en bien ou en mal, cela dépend. Mais elle les fait changer, ça c'est clair et net. Lorsque le sacerdoce de l 'Alchimie vous prend (Le chanteur Renaud à dit "c'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme, tantantan !", il a tout compris. Nous parlons ici de la Mer des Sages évidement) vous espérez bien des choses. Mais pas de devenir un petit vieux aigri à demi intoxiqué par le mercure dont les seules réalisations sont d'avoir fourvoyé tout un groupe de jeunes alchimistes au coeur palpitant d'espoir. Faire perdre du temps aux autres, les perdre tout court, les empoisonner, voilà la réussite des malades mentaux de l'Alchimie. Par leur propre échec ils se sentent en devoir de faire échouer les autres. Pire, ils utilisent les autres pour leur propre réussite -mais bon, personne n'est aussi doué qu'eux même pas vrai ! Cela permet de gagner du temps, "tiens teste ça, tu me diras ce que ça vaut ... tu me rendras service."

Car la racine du problème est : l'espoir. Sentiment fantasmatique et terriblement humain. Après l'échec, et la perte de l'espoir, vient le déni. Ce déni est source d'auto illusion, ("Oh my god, je suis trop  fort j'ai la Pierre !" = alors que c'est une tambouille rouge, certes, mais totalement zéro) et cette auto illusion trace tout droit le destin de l'alchimiste vers la folie.
La source de l'échec est l'ignorance, un manque d'observation, de méditation, de réflexions, d'opinions sans fondement, sans remises en questions, de pratique, d'éthique ... et tout un tas d'autres choses que je ne pourrais nommer tant il y en a. 

En effet, celui qui n'est pas stable à la base ne devrait pas faire cette voie là. Vous avez des graines en vous. Des graines de folie, des graines "dark side", des graines d'orgueil, des graines de complexe d'infériorité, etc, etc. Vous pouvez être certains qu'à un moment ou à un autre, elles vont germer, pousser, fleurir pour celles qui ne sont pas éliminées, et donner des fruits ! Il y a aussi de bonnes graines bien sûr ! Et celles là nous devons les choyer, les arroser, les dorloter. 

Justement plus haut, je cite l'éthique. Elle manque gravement aux jeunes Alchimistes, et pas mal aussi outre Atlantique, ou le manque de tact, de délicatesse, de considération du sacré est manifeste et pitoyable, plus que consternant, et plus bas que les pâquerettes. Ça ne comprend même pas les bases mêmes de la Haute Spagyrie, ça ne comprend rien à l'interaction des Principes mais sans vergogne ils demandent à tout avoir  et tout savoir directement, et demandent souvent de but en blanc, "et alors, comment va la Pierre Philosophale ?" non mais, "et ta sœur, elle bat le beurre ?", sans blague !

Il y a donc, chers amis, plus que néophytes, des questions et des comportements que l'on doit d'adopter et d'autres que l'on ne doit PAS adopter dans ces sciences.

- Vous devez le respect aux aînés de l'Alchimie, et toujours prendre en compte ce que vous leur devez. Ils ont lu, médité, travaillé, dépensé des sous, de l'énergie et du temps dans cette science. S'ils vous instruisent, ne serais ce qu'un peu, remerciez les, ne soyez pas des ingrats. 

- Vous ne devez pas demander quelle matière sur laquelle travaille un Alchimiste, ni son niveau d'avancement. 

- Vous ne devez pas extorquer des informations, ou acheter les gens pour en avoir. Vous ne devez pas leur parler par intérêt ou de leur demander de vous sauver, ou de vous guérir. 

- Vous pouvez vous permettre de critiquer les tarés en tout genre qui empoisonnent mentalement et physiquement les crédules et qui jettent l'opprobre sur la Magnifique Science de l'Alchimie.

- Vous pouvez rire sous cape des scientifiques qui ne comprennent rien à la matière, c'est tant mieux, car avec la scientifisation de la science alchimique, la planète n'existerait déjà plus depuis un bail. Car les inventions ne sont toujours utilisées que pour polluer ou tuer, même si c'est pour guérir ou préserver la paix.

- Vous pouvez mettre à la poubelle tous les mangas de FMA.

- Vous pouvez fermer votre bouche à triple tours lorsqu'on vous demande de ne pas parler de certaines choses.

- Vous pouvez éviter de parler sans savoir. Si vous ne savez pas, vous vous taisez. Simple et efficace.

- Vous évitez de critiquer les voies des autres. Balayiez devant votre porte en premier, retirez les poutres de vos yeux.

- Cessez de demander à être initié. Vous croyez qu'on a que ça à faire ? Hé ho ! On mange comment nous ? On paye le loyer comment ? Passez des heures à vous donner des conseils pour vos beaux yeux ça a des limites. Alors bougez vous un peu si vous voulez entrer dans le Labyrinthe Alchimique, et si vous ne savez pas par où commencer : commencez par quelque part, dans tous les cas vous ne comprendrez pas grand choses alors ça ne changera rien. Nous pouvons vous donner des pistes, mais pas vous prendre par la main et tout vous décoder. La bonté à ses limites, justement, elle stoppe dès que l'on commence l'assistanat. 

Liste non exhaustive ! :)

December 06, 2013

Et si ... ?

Je n'écrirais pas un long article aujourd'hui, j'en écris de moins en moins car les gens sur le net ne lisent plus. Ils préfèrent les vidéos, cependant pour les quelques courageux qui restent, j'écris.

Parfois un long article n'est pas nécessaire pour exprimer simplement, et de manière tout à fait concise une idée.

Et si, la voie menant au succès en Alchimie était située quelque part ailleurs que ce que vous êtes en train d'arpenter ou faire en ce moment ?


Et si la compréhension, et les ligne de pensée que vous devez exprimer dans votre Labo était différente de ce tout le monde/tous les livres vous ont dit ? 

Pensez vous qu'il soit nécessaire de nos jours de suivre la même ligne de pensée que les gens vivant durant l'antiquité ou le moyen âge ?

Et si nos vieux maîtres d'Alchimie n'avaient pas tous (et pas toutes) les clefs, mais seulement une part d'entre elles ?

Et si la technologie moderne et la physique quantique pouvaient nous donner un coup de pouce à notre pratique Alchimique ? Et si en fait, l'explication était plus claire avec la vision "scientifique" moderne ?

Nous ne devrions pas perdre de vue que la compréhension de la Nature de l'Humanité a aussi évoluée avec cette branche de recherche comprenant : la physique, la chimie, et la physique quantique (l'Alchimie serait elle la "Quantique des quantique" ?), nos découvertes en optique, astronomie, minéralogie, cristallographie et toutes les sciences du cosmos ... (la liste est non exhaustive bien évidement !), ont apportées leur part.

Ce "et si"  est une grande clef. Vous devez aller au delà des limites. Au delà de la boîte et de ses limites  mentales et idées prédéterminées dont nous sommes parfois imprégnés lorsque nous apprenons l'Alchimie.

Il y a peut être quelque chose de GRAND derrière les murs de cette boite qui attend d'être découvert par vous !

La remise en question est absolument nécessaire. Trop peu d'Alchimistes le font car ils s'imaginent TOUT SAVOIR. Les plus humbles quant à eux s'imaginent ne rien savoir et n'osent pas. Voilà les limites. Elles peuvent être remise en cause. Elles peuvent être dépassées. 

Dernièrement une lectrice m'a dit que je mettais beaucoup l'accent sur l’introspection sur mon travail Alchimique (sur ce blog en tout cas). C'est exact. C'est volontaire. Évidement je ne suis pas là pour jouer à "Papa Jung", même si les archétypes sont d'une extrême importance et que tout est relié. 

Je doute fort que j'aborderai les destins pulsions et les déguisements du contenu latent pour passer la barrière du Surmoi, mais allons savoir ... Loin d'être technique, mes réflexions se veulent technique et surtout basées sur mon expérience.

J'avais dit que j'écrirais un article court, j'ai presque tenu ma promesse !

December 05, 2013

A propos d'un Coeur équilibré.

L'Alchimie est une science très, très très ancienne, et en tant que telle, elle a un égrégore (une entité psychique autonome) et des gardiens astraux, que l'on nomme "Maîtres (R+C) Secrets", ou "Adeptes Secrets/Invisible", "Hiérarchie Secrète des Maîtres", etc. Donnez lui le nom que vous voulez.


En général ils n'interviennent jamais dans le travail des Alchimistes. Mais ils le peuvent. Lorsque c'est nécessaire. Ils vous donneront des pistes, ils vous enseigneront la nuit en rêves, ou pas inspiration.

Ils peuvent susurrer des informations précieuses à vos oreilles et se faire manifester des choses "par hasard" dans votre Labo.

Ils peuvent aussi bloquer vos travaux, votre inspiration et votre "chance" dans ce domaine lorsque vous prenez le sentier de l'Ombre. Ou simplement lorsque vous commencez à relâcher votre spiritualité pour quelques "souffleries" de bas étages.

Personnellement je ne suis pas un fan de football, mais l'analogie est très bonne lorsqu'on compare ce jeu avec l'Alchimie.

Tout le monde sur le terrain joue le jeu et ils veulent tous marquer un but. En fait, ils tapent dans la balle de droite et de gauche, et évidement ils loupent le but.
De temps à autres un arbitre vous donne un carton jaune ou rouge, à cause de votre mauvais comportement, et vous pouvez même être exclu du terrain.

C'est la même chose en Alchimie.

Pour ceux qui sont perdus, perdus, non à cause de l'ignorance, mais à cause de la noirceur dans leur cœur, il n'y pas d'espoir pour eux. Ils seront bloqués. Ils seront stoppés et exclus.

Et tout cela, c'est de leur propre faute.

About a Balanced Heart.

Alchemy is a very very ... very old science, and as such, it has an egregor (autonomous psychic entity) and also some astral-realm gardians, so called "Secret (R+C) Masters" or "Secret Adepts", "Secret Hierarchy of Masters", etc. Give to it the name you like.


They generaly don't mess with the works of the practicians alchemists. But they can. When it is needed.
They generally give you hints, teachings in dreams, or, inspirations. They can whisper precious informations in your ears and make things to manifest "by chance" in your lab.

They can also block your works, your inspirations and "luck" in this field when you take a path of darkness, or simply when you begin to loosen your spirituality for something like a "puffery".

I personnaly don't like very much soccer, but analogically it is very intersting to compare this sport with Alchemy.

Everybody in the field play the game and they all want to put the goal. In fact they shoot the ball randomly, but generally they miss the goal. Sometime a referee stop you or give you a yellow or red card because of your bad behavior, you can be excluded of the field.

It is the same thing in Alchemy.

For those who are lost, lost because, not of ignorance, but because of the darkness in their heart, there is no hope for them. They'll be bloked. They'll be stopped and excluded.

And it's all of their fault.

November 12, 2013

What if ... ?

I won't write a big article today. Sometime a big article is not necessary to express in simple, short, concise thought.

What if, the road to success in Alchemy was located somewhere else of what you are currently doing ? What if the understanding, and the line of thought that you should express in your Lab was different of what everybody/every book told you ?
Do you think it is necessary in nowadays to follow the same line of though of the people living in antiquity, middle age ?

What if our old masters of Alchemy had not all the keys, but only a part of them ?

What if modern technology and quantum could give a boost to your alchemical practice ? What if in fact, the explanation was clearer with "modern" scientist vision ?

We should not lose of sight that humanity's understanding of Nature has also evolve with this branch of researche : physics, chemistry and quantum physic, we did discoveries in optics, astronomy, biology, mineralogy, crystallography and all these cosmo things... (the list is non comprehensive).

This "what if ..." is a great key. You have to go beyond the bundaries. Beyond the predetermined box of thoughts and ideas that we are teached when we practice Alchemy.

There is maybe something BIG behind the wall of the box that is waiting to be discovered by you !

November 06, 2013

Paradoxes Alchimiques

Votre tête contre le mur sera probablement frappée bien souvent lors de vos études Alchimiques. Des constats désarmants se font souvent jour.

Par mur, je parle de mur philosophique évidement (quoi que pour certains ...) tant la difficulté de compréhension de certaines choses sont difficiles.

La question est souvent "mais enfin, pourquoi !? POURQUOI !?"

Pourquoi quoi ?

Pourquoi le serpent se mort'il la queue ?
Pourquoi c'est un travail de femme et un jeu d'enfant alors que l'on n'y comprend pas grand choses ?
Pourquoi il faut tuer le vif et ressusciter le mort ? (Sachez que vous pouvez encore tuer le mort à plusieurs reprises).
Pourquoi il faut volatiliser le fixe et fixer le volatil ?
Pourquoi faut il se hâter lentement ?
Pourquoi la Pierre devient de plus en plus "immortelle" alors qu'elle est toujours mortelle ? (par le Noir)
Pourquoi "une matière, un feu, un vaisseau" et on nous rabâche les oreilles avec un tas d'outils différents et des matières à n'en plus finir ? 

Un paradoxe n’est pas un cul de sac. Ça ressemble à un cul de sac, en le prononçant on entend "cul de sac", mais non, ce n'en est pas un. Le Paradoxe Alchimique, dans toute sa splendeur est lui même un paradoxe. Le serpent se mort la queue ! Tiens, en voilà un de résolu, justement.

Ce n’est pas comme cette phrase : « n’obéit pas à mes ordres ». Si vous obéissez c’est que vous désobéissez. Si vous désobéissez, c’est que vous obéissez ! On tourne en rond, il n’y a pas d’échappatoire possible. Il n’y a pas de logique là dedans. C'est un jeu d'enfant vous voyez ! Tiens, encore un autre de résolu :) A ce rythme nous aurons peut être tout élucidé à la fin de l'article si, on se hâte un peu, mais que nous prenons le temps bien tout lire, et hop, en voilà un troisième de résolu !

Ainsi, deux personnes peuvent avoir deux avis contraires et avoir raison en même temps, sans pour autant invalider la théorie de l’autre. Deux idées peuvent être diamétralement opposés, et pourtant juste selon leur contexte. Ainsi, selon le contexte de la matière, c'est à dire la phase dans laquelle on se trouve, nous la volatiliserons, ou nous la fixerons. Il y a donc une situation logique. 

En Alchimie et en Hermétisme, le Paradoxe porte deux réalités possible en même temps dans le giron de la vérité, mais il y a une explication raisonnable. Le paradoxe est existant uniquement sans la compréhension.




November 01, 2013

Le Fil d'Ariane et la transition.

La plupart des chercheurs travaillent sans savoir où ils vont, mais évidemment ils ne le savent pas. Ils n'ont pas trouvé le fil conducteur. Le Secret qui fait que ce que l'on fait est de l'Alchimie et rien d'autre. De fait, ils pensent avancer surement, mais en réalité ils sont perdus. Intérieurement, plus ou moins inconsciemment, ils le savent très bien. Mais la réalité est difficile à entendre et très souvent, cette prise de conscience ne se fait que péniblement, et prend souvient bien du temps.

Bien sur, ils ne comprennent pas ce qu'ils lisent. Ils s'imaginent comprendre, mais au fond d'eux ils savent parfaitement qu'ils ne savent pas. Qu'ils n'ont au final, aucune certitude. Leurs interprétations sont bancales, filtrées par leur mental, déformées, et au final, tout ce qui en ressort au Laboratoire, ce sont des échecs. Sans une grosse remise en question, une humilité et une honnêteté totale envers soi même, la personne tournera en rond jusqu'à épuisement, ou jusqu’à sa mort.

Pour ma part il m'a pas été si difficile de m'en rendre compte. En fait c'est le Laboratoire qui me l'a dit, ce que j'obtenais collait pas mal avec les écrits des anciens, les couleurs, leurs successions, etc voire même les matières et les procédés, mais le résultat lui ... c'était rouge, mais pas fusible, rouge, mais pas vraiment transmutatif ... alors ?! Et bien alors ... c'est donc pas ça. (Il peut y avoir à ce moment là un énorme découragement, deux options : continuer ou tout stopper). C'est aussi le moment de se gratter la tête. De se poser des questions : Qu'est ce qui va pas ? Que n'ai je pas fait ? Que dois je éviter de faire ? Que n'ai je pas suivit ? Que j'ai je pas compris ? Y'a t'il une ou plusieurs choses que je n'ai pas vu ? Etc.


A moins d'avoir :

1. Une révélation,
2. Un ami plus avancé qui leur donne un coup de pouce,
3. Un maître qui leur transmettent les secrets,
4. Qu'ils tombent sur le bon procédé tout seul, par hasard ou par travail.

Ce sont les 4 portes de sortie de cet état d'errance, ce sont les 4 portes d'entrées sur le Vrai Chemin Initiatique Alchimique. Pour peu que votre révélation soit juste, que le maître, et l'ami soient réellement plus avancés et bien inspirés, et que vous ayez la lucidité suffisante pour vous rendre compte que votre travail a bien mené ses fruits ! (Ce n'est donc pas gagné ...).

A moins de cela, les chercheurs tourneront en rond. Ils resteront au premier niveau. Ce niveau n'est pas inintéressant, loin de là, mais il manque de Force, il manque de cet ingrédient si particulier qui fait que de la simple Spagyrie pour ne parfois pas dire tambouille de chapeau pointu, on passe à un degrés philosophique premier. Il y a encore un autre degrés Philosophique, et dans ce dernier des sous niveaux encore, qui vont en simplicité dans leur modes de fonctionnement et bien plus loin dans les compréhensions des lois.

Seul celui qui trouve le fil conducteur sait dans quelle direction aller, quel est réellement le but à atteindre, il comprend comment ça marche pour le grand oeuvre et sait que bien des options sont possible, mais pas toute faciles, que l'explication de l'ensemble du GO est complexe car il peut se contredire et être vu sous bien des angles, c'est en cela qu il sait où il va, qu'il n'est plus perdu.

Cette transition ne se fait que rarement, environs 10 % des chercheurs la passent peut être, et je dirais qu'un seul % réussissent réellement ce qu'ils entreprennent ou deviennent Adepte.

C'est là la raison pour laquelle il y a souvent un arrêt du partage ou de la présence de la personne sur le net ou dans les groupes Alchimiques de tout poil. Il est alors impossible de pouvoir parler de ce qui se trouve derrière le passage de la Porte. Rarement il en est fait mention. Ceux qui en parlent sont parfois décriés et critiqués, parfois adulés et considérés comme gurus. 

Deux bonnes raisons au final, de se taire.

Sur ce, bonne Toussain, Halloween et Samhain.

October 29, 2013

Vérité ?

Il y a une volonté délibérée de garder les secrets enfouis, de la part de certains groupes et personnes.
Les livres écrit par des initiés, soit disant initiés parfois, sont souvent des recopiages et des reformulations d'informations déjà révélées depuis longtemps. On fait du neuf encore et toujours avec la même soupe. Cela, non pas uniquement pour éviter de donner des perles aux pourceaux, mais aussi pour asseoir leur propre pouvoir égoïste, une supériorité vis à vis des autres. Ce n'est malheureusement pas ainsi que l'on contrôle le pouvoir, mais c'est ainsi que le pouvoir vos contrôle.

Il y a bien des secrets, des informations précieuses qui pourraient faire sortir ces milliers de chercheurs de chemins de traverse. Mais est ce que l'esprit humain est capable de les entendre alors qu'il a été élevé, éduqué avec bien des informations biaisées ? Je me le demande. 

Même en exposant ainsi la vérité, elle est rabaissée, décriée, reniée, déniée, foulée aux pieds puis oubliée, pour l'avantage de vieilles formes de savoir boiteuses, poussiéreuses (car selon l'esprit humain, plus c'est vieux, mieux c'est !) qui conviennent mieux à leurs petites cervelles étriquées et formatées. Après, évidement, ils se plaignent que l'on ne leur donne rien. 

Mais lorsqu'on le leur donne, ils ne le voient pas et ne l'accueille pas. Ils n'en veulent même pas. Ils ne veulent pas la vérité, ils veulent leur vérité. Ils veulent entendre ce qu'ils ont envie d'entendre. Dans ces cas là, il n'est pas question, après de multiples essais et tentatives, de continuer à se fatiguer, car on n'enseigne à personne, si cette personne ne veut pas recevoir.

Cela peut être terriblement décourageant. C'est vrai. Mais il faut s'y faire. La capacité  changer les idées est une chose difficile lorsque celles ci sont bien ancrées, et socialement acceptées. Il faut souvent un référent précédent dans la société, sinon cette nouvelle idée, cette nouvelle fonction n'existe pas et à bien du mal à s'imposer.

Lorsque par exemple, les psychanalystes sont arrivés sur le "marché", les références étaient souvent associées pour les gens au prêtres, à la confession ... Il leur fallait un point de référence connu pour pouvoir s'approprier la chose, même si ce point de référence était caduque. 

« LA VÉRITÉ PASSE TOUJOURS PAR TROIS STADES : ELLE COMMENCE PAR ÊTRE RIDICULISÉE, PUIS ELLE EST VIVEMENT CRITIQUÉE, ET ENFIN ELLE EST ACCEPTÉE COMME ÉVIDENTE. » ARTHUR SCHOPENHAUER

On retrouve un peu le même type de processus avec les 5 étapes du mourir :

  1. Déni,
  2. Colère et révolte,
  3. Marchandage et négociation,
  4. Dépression et isolement,
  5. Acceptation.


Evidemment, cela ne se fait pas sans mal, et cela prend du temps.

Parfois le déni est si intense pour une vérité ou une information importante qu'elle est directement tuée dans l'oeuf. Je dirais que ces étapes sont réalisées si toutes sont surmontées, mais nous ne sommes pas dans un monde parfait, et cela ne se fait pas toujours, loin de là !

October 25, 2013

No predetermined path to begin in Alchemy.

Recently again I was asked if I was offering tutorship. No, I don't take students, I don't offer tutorship. I can give advices if you ask for, but not a step by step guidance, you have to work on your own. I simply don't have the energy and time to guide you, to take your hand and to give you all the keys of Alchemy. You have to make your own path. I can give you a direction, but not taking you on my shoulders. I'm not a taxi, not a bus. I tell you where to take the map in order to go where you want to, and you get prepared to make the journey.

Very often I'm asked "what book to read first ?". Well, frankly, I DON'T KNOW, some titles worked for me as a beginner, but, I'm really wondering what could work for YOU as a beginner. I'm not in your head, and I don't know what could really make a AHA moment in your head, OK ? Do you even have to read something ?

Listen, you don't need to read ALLL the Alchemy books. If for example you read a book in 10 hours, and meditate only one hour on it, what was the point ? But if you meditate 100 hours on it, then you can probably grasp something about the message delivered. I don't say it's the perfect method, but it's IMO more efficient than just reading and being a library on a pair of legs.

How many hours have you spend on a single image, or engraving ? In Nature ?

And don't ask me neither to tell you what kind of spagerics you have to do first as a beginner. I won't answer you tinctures, acetates, or ens melissae ... 

There is now a kind of prepared path or curriculum commonly accepted, largely vehiculed by "schools" of Alchemy. You do this, and this, and step 1, the 2 and 3... and there you go ! It's so reassuring to feel guided right ? You don't feel lost with that. Bad news, you're already lost by taking such a path.

Never an old Adept ever categorized such path or made this very left brained approach. It's a new perspective and it is not convenient for everybody. It's maybe disapointing, but there is no such predetermined path to begin in Alchemy.

An Alchemist on Facebook stated this on his status :

We are witnessing recently, in the various discussion groups about alchemy, spagyrics and ormus chemistry - whether on Yahoo! channels or Fabebook - the profusion of uncontrolled daily tons of good bullshits and disinformation from a lot of comedic characters and other acrobats only good for the country fairs. Some literally monopolize these sites, continuing to publish personal slogan that frankly do not communicate any appreciable content. Self-appointed professors, self-styled masters, gurus of the last-hours. No one that is able to go beyond a common distillation of tartar or the production of a ens Melissae. I wonder what happened to years of teaching by the men who made alive the contemporary Alchemy, such as Fulcanelli, Von Bernus, Albert Riedel, Manfred Junius, Augusto Pancaldi, Jean Dubuis etc.. (...) It is the exhibition of mediocrity, which brings together acolytes of this approximate style and makes an argument for its proper nature 'sacred' in a sort of playful discussion. 

Later he said in the discussion :

The first problem is that such individuals are acclaimed as the best references in today alchemical background. For this reason there isn't any progress and postulants are usually confused. By the way, I consider that masters more generally are totally unnecessary. Everything is related to what you want to reach in alchemy and what alchemy is for you.

I cannot agree more.

There is only few techniques and paths that are widely spreaded all over the alchemical world, and almost every newbee put his weels on those tracks. Unfortunately if those paths were heading to some better places, it would be known.

Where to dig then ? In the old stuff. Old of several centuries and in the ever new and fresh nature all around you.

October 19, 2013

Spiritus Mundi ... miscellaneous.


I rarely speak about the Spiritus Mundi subject. Because it is the last message of Androgynus about it, I'll make an effort and share, not totally openly - sorry, several things I understood during my journey toward it. I'll speak from MY point of view and experience, it can be different for someone else of course.


The Spiritus Mundi really put your brain upside down, and without a close look at how Nature work, it is barely possible to understand the way it works.


You reach, a philosophical (no)limit in your Vision of Nature with Spiritus Mundi, simply because it is a universal and major key. They say the first matter is everywhere, and indeed, it fills the room. It is an essential part of the functionning of Nature, so, even if you don't seek it, you'll stumble on it one day or another. And you probably already have. But the secret is really in the way to condense it physically and quickly.


We already said here that SM must be in link with the Genesis. But more than that, it is linked with awakening. Actually, there is a great bond to do between SM and the process that happens during an awakening. I let you here with your meditation about it.


I said you find a no-limit with the understanding of SM process.
At a certain point there is no more Alchemy, and there is Alchemy everywhere. It's hard to find the limit, because there is no more boundaries. The vision is expended to the secrets of the universes, wide, wide, wide... and everything makes sense. Your own personnal position is also re centered and your place in this world is changed. You find your place, and thus the place of everything.


At that point the high is below, the below is high, the in is out, and out is in.
As above so below, as inside so outside.


We live between two mirrors reflecting each one another.


It's all smoke and mirrors.


Can a single pice of this universe be disregarded after such a realization ? No. All philosophers put the Sun and the Moon at the same level in the sky (in engravings or paintings etc). This is for a reason. Father and Mother, yes, but more than that, I said the the mirrors were reflecting one each other, and thus you find the Father and Mother at a wide range of levels, all acting of concert for the manifestation of Life.


Because actually, this is a raw universe you generate from zero when you condense pure SM.
Understanding this make you see the Cycle of Nature in the widest possible options. And make you discover the reason of the Universe and the Creation. It explains the "big no bang" and the reasons and how the other universes come to life after that there was already several universes before. All the visions of the mystics speak generally of the creation of the first universe, but not of the cycle of the universes.


The Vision of the Nature cannot anymore be confined to the laboratory, because it is universalized to the most extreme extend. There is no more "alchemy", because Alchemy is absolutely everywhere, and penetrating everything. No more limit between the lab and nature, or between YOUR work, and the work of Nature.

-------------------

Solazaref worked with a tower, where copper antennae and lightning rods pointing to the sky, all connected to a big copper wire, going down into the tower, and being connected to a crucible, sealed, containing a matter.

He puts himself into a Faraday cage, and waits for the lightning, then, when the discharge happens, the matter is in a plasma state and generally transmuted into something else - if the crucible do not explode.

I heard he goes out of the cage exhausted.

Some, also use almost the same principle in via seca, putting a sealed crucible into a reactive agent, firing the whole thing, a little like thermite reaction. Generally the matter is found is needles, crystallized and transmuted into various metals if the matter inside was a metal. But we are no more in the SM field here, butI guessed it was good to be mentioned anyway.

Anyway, we are here in the old fantasmas of "electricity if life", look at Dr Frankenstein and the monster ! A vile body, dead, receiving a spark of life ...

I came to these conclusions via my understanding of Alchemy, I did some researches and the logical solution came out by itself.
Everything was very clear in an instant.

Actually there is not only "on" method to the Universal Archemical/Particular Stone.

But the Principles under the process is always the same.

There are many ways too for the Spiritus Mundi Stone too. But the Principles at work, are also the same everytime.

It can be misleading, but when talking about a "Path" I don't speak in term of recipe, but in terms of general Principles.

There are relatively "a lot" of texts about rejuvenation (Look in Alexandre Danaan "Federico Gualdi" french book and italian). It is generally always (for some variations like in food, bath, bleedings, someone to watch you and take care of you ...) the same process.

I don't know if all this can help ... But by the way, my post above could clear up some things for searchers, at least, opening another window of understanding and vision, that they can validate or not.

I don't care if anybody agrees or not. It's just what I found and it was a great revelation for me.

As one can see, the rejuvenation is not linked, in none of the texts I've read, to a spiritual initiation, only to a physical fasting + detox and rejuvenation.

By experience, it is now a fact (at least for very few people) that Spiritus Mundi is leading to a Spiritual "something". A rejuvenation via this Stone will lead to a great "Ascension", ultimately to the Body of Glory. Making the choice to go to such and extreme point is a suicide, since there is no capacity to go back.
One has to be very clear about his desires, and having the certainty to have no regrets of doing such a thing.

------------------------------------


An important distinction needs to be made :

One has to undersand that there is a "Universal Archemical" path.

This may be shocking for some people. There is no Spiritus Mundi involved in it. A vast corpus of well known authors speak about it.

This is why Paracelsus said they are not real Philosophers, since he knew that Spiritus Mundi could result in a Higher Product.

This "Universal Archemical" path will eventually lead to a 40 days rejuvenation process that must be undertaken every 50 years. But, one will grow old every time.
It will probably have little effect on the astral body, giving no (or very limited) "powers".

Now, the Initiation of the Spiritus Mundi Stone will not be as much physical, but far more spiritual. This is more the kind of Initiation that Jesus endured. With a disappearance of the physical body and a total recreation of it. It's truly an Ascension. This is a Philosophical Suicide.

This needed to be said.

------------------------------------


What I can add to all this, is about the inherent "dangers" of the practice with Spiritus Mundi. I already made a clear post about the general "dangers" (lack of better term ) in Alchemy, but here is different.

Philosophical Insulation is another very important point I want to stress here.

And I don't really know how to put that in words, since one has to know what's the point of the practice/lab ... We are dealing here with a great Fire. As such, and during the manifestation of Spiritus Mundi, there is a tremendous condensation of Force, it is a necessity.

This Force, is contained in some special ways, and if one makes, by mistake, an exit gate, by touching it, or even being close to it, he can have a discharge of this energy into his bodies, and also, in plain face if he is too much curious ... about what's going on in the Ark of Covenant ... Remember what happened in Indiana Jones ?

For now, I only know it can really shake you up (or down), and put you K.O for some time. And enhance all the troubles you have for a moment.

We are dealing here with an "Emanating Force"/"Hermetically Radioactive". So I let you imagine what could be the consequences of dabbling with it. For your mental sanity, your emotional stability, and your nervous + energetic systems too, it can be too much. Be prepared, and always act with respect for the process.
Since one is not able to understand how it actually works, one cannot grasp how to protect oneself from the ongoing process, and to avoid to be touched by the "Dew".

Understanding the Principles are perfect when we begin because we have a broader vision, and the capacity to understand analogies, which gives us a way to complete the whole pattern, but we also have to direct our perception to a more serious problem : this Isolation.

Here is a key : Meditate on the tree concept. Or try to understand the multiple aspects of the Perpetuum Mobile.

Philosophical Insulation is also a necessity in order for the process to work perfectly, otherwise the Spirit, which is so volatile, will not be stopped. There is a need for a philosophical limit.
But this limit in my understanding must be double. The first one is electric, the second one is magnetic. (philosophically/hermetically of course). Both play a role in the process, and protect both the Spiritus Mundi, and the operator.

It is also important to know that the presence of the Alchemist, near the "Flask" (depending how "open" the 'Athanor' is) can be a trouble on the long term. Because it is a question of homeostasis and equilibrium. If the Athanor is closed, it is not a problem.

I hope this will be an help for the searchers.

It is important to know Philosophical Insulation.

For those who would like to make the Spiritus Mundi experiment, Nature's game/laws, are of course, the most important datas to have. I mean, you need this Whole Picture in order for all this to work.

When you have the Whole Vision, then you can choose to work such or such Path, I mean, when you actually have, really, the datas given by the Hermetical Vision, you can envision to not work only in the Lab/material level. You have other opportunities that are unlocked.

Staying at the level of the recipe/device/stuff, is not generating something Alchemical in oneself. It is limitative and sterile. Limitied. Particular. Specified.

The "Vision" make you the gift to be able to make fructify your spirituality, your self, your life, your being. In an unlimited way. THIS is a great gift, and Alchemical ! Because it is a cycle of evolution of maturation, of true discovery of the World. And not only a simple device ... very sterile. This is why we mostly applicate ourselves to give Principles, more than riddles to decypher. Because a Principle is Universal & Alive !

Again, seeking the Stone is trying to cure the symptom via mean to an end. The Stone is a state of being, it is reached slowly, with care, patience, and experiences of life, a matured Vision/Spirituality. It is something in YOU, and again, when it is something alive in you, you have it, truly. If it is just a peice of crystal you seek, then it is, again, dead and limited a kind of desparate greedy need.

This can lead you to the W.W.W. of the Philosophers : Wider, Wiser, Wilder.

Don't be recipes hunters, don't be stuff hunters, be Principles Hunters ! Try the Virgin Vision.

--------------------------------------

The big problem with the "personnal vision of Alchemy" is that it is somewhat distorted, or particular.


One need to go behind the 'curtain' and for this there is a need for the Philosophical Virgin Vision (with an unlearning process), otherwise, you don't even see the curtain or filter covering your eyes and you cannot open it and see what's behind...


So, of course, it is unevitable that visions of Alchemy can have some frictions. It is normal.

But the worse thing is to imagine that our vision is mature and finished, complete. It is never the case.

Thinking about Alchemy as a single practice is limitative and when the walls in the mind are destroyed, you can accept a broader vision and holding it as a whole, and not as puzzle pieces. At a moment in the practice, the limits between the Hermetical Sciences fade, and it is very difficult to make distinctions between them, since you see everything as a whole.istic thing.

Of course people that never had this encompassing vision cannot really understand. One day they will.

Anyway, coming back the thread of this Spiritus Mundi...

I latelly had the intuition the Alche.mist must have develop in himself all the required archetypes in link with the captation, fixation, retention plus maturation of the S.M.

I mean that, in order to go through all the process of the Magnum Opus, you must have all the doors opened on the required forces used in the M.Opus. Otherwise you'll lack something, and you'll miss the point. Generally "life"/your existence, will be in charge for this (if you are marked as Alchemist it is an automatic process).

For example, the Martian/al aspect in all the Alchemists I know, and that are close to Spiritus Mundi, is well developped. Swords/blades are generally present in their life, or a kind of military aspect.
Since the Sun and the Moon are together used in the Opus (as Electro Magnetic Forces = in an Hermetical Vision, not a "science one".) there is a need for an equilibrated anima/animus, and one must have cleared all his problems in link with these archetypes in his life, otherwise, the personnal story block the passage in himself of these two forces. Generally, the problems with the Father, and the Mother are important deals. But sometime it is something else that comes into play. There, one sometime need to make a personnal effort, and to get out of his confort zone.

This means that you need to have a very specific and complete integration of several archetypes in you.

Now, one can replicate the process without understanding, and it can work, because Nature's allows him. But this is not an Alchemist, just a technician. And it is good too ! But doing things with consciousness is far far better.

I wanted to speak about the Magnet also.

Excatly as the "Matter", a general term used for a plenty of things, the Magnet is also in this case.

We can have the Spiritus out of a Magnet. And to transfert/distil it upon another one. So here we already have two different Magnets - similar in principle, different in the matter/world.

But the process used is also sometime using a "Magnet". Here we are, 3 Magnets ! But the process itself uses a constant "non field", which is also a Magnet ... 4 Magnets.

Some Magnets are natural, and some are totally made Art.ificially. And sometime one can just make everything Artificially - but with the use of Nature of course, he just have to "work" a little more.

At this level, one is able to find independance. Because when one knows how to imitate Nature's Macrocosm in a Microcosm, then, it is possible to use the Black Sun or the Black Moon with ease.

September 03, 2013

Exposition Photo en Argentine et Buenos Aires en 2012.

Exposition Photo en Argentine à Buenos Aires et Brighton en Angleterre en 2012 via Salon Arcano.

J'expose ici l'ensemble des photos que j'avais envoyé. Elles n'ont pas toutes été exposées là bas.












"Or Naissant"


"Teinture d'Or"

"Le Chaos du Monde"

"Vaguelettes sur la Mer"

"Tectonique"

"Point de Lumière"

"Toison Noire de l'Or"

"Comme une Aube"

"Venus dans son bain"

"Ouverture des portes du Palais du Roi"

"Soleil d'Hiver"

"Une Salamandre"

"Grotte et Etoile"

"Cheveux d'Anges"

"Le Dragon"

"Emeraudes"


"Herbe Minérale"

"Sang du Dragon"

"Végétation"


Confection de miroirs noirs magiques.

La confection d'un miroir noir magique est un savoir précis qui allie deux Sciences Hermétiques en une seule.

Mes miroirs noirs, grand et petit modèles. (29.50 et 24.50 cm de diamètre) à voir sur http://salaziusstore.blogspot.fr/

La Science Magique proprement dite, et la Science Alchimique en second lieu.

La première "pense" l'utilisation de ce merveilleux outil et une fois fait, l'utilisera de manière opérative, et la seconde le fabrique grâce à ses connaissances des matières, des signatures, et des façons de combiner les matériaux ensemble pour obtenir ce que l'on souhaite.

Il arrive que j'ajoute de la teinture d'or que je fabrique et extrait de feuilles d'or pur.


Plusieurs matières en petits tas avant conjonction. 
On voit ici des poudres métalliques principalement.

Peinture noire 100% naturelle appliquée en deux couches 
(espacées d'une à deux semaines environs de séchage).

Après l'ajout de la poudre de charbon, 
j'ajoute les feuilles d'or et parfois d'argent si je n'en ai pas utilisé en poudre avant.

Le condensateur fluidique préparé et pilé.

Le condensateur fluidique réparti sur la surface interne du miroir. 
La sèche va prendre un bon mois.
Sa capacité de charge est vraiment très puissante.

Le devant du miroir noir. 
Celle par laquelle on pourra voir le futur et les plans de l'univers, et accomplir d'autres travaux.

Pour toute demande sur l'achat d'un miroir, m'écrire à mon adresse mail : salazius at gmail.com


Témoignages :

Ceci est le témoignage d'un Shaman à qui j'ai envoyé un grand Miroir avec Condensateur :

"Jusqu'à maintenant je l'ai utilisé pour amplifier les sessions de guérison que je donne, et ça marche très bien, autant que je puisse le dire subjectivement. 

Je n'ai pas encore eu la possibilité de l'utiliser pour d'autres applications. 
J'ai utilisé le miroir de Salazius pour l'amplification de mes sessions de guérison énergétiques, que je pratique pour de nombreux clients en même temps (mais uniquement après que chacun ait eu un voyage shamanique avec moi).

Je place des petites photos des participants sur le miroir, le visage vers la glace, et je concentre visuellement mon énergie de guérison au centre du miroir.

J'ai des  témoignages de clients de l'augmentation de l'efficacité des sessions, comme par exemple la quasi complète disparition des effets secondaires de la  chimiothérapie pour certains patients atteint de cancer, et à quelques occasions la disparition de tumeurs ou étant significativement réduites en taille AVANT la chimiothérapie, alors que j'utilise le miroir pour l'amplification. Je pense l'utiliser/tester d'autres manières aussi, mais c'est en tout cas pour l'instant ce que j'ai pu vérifier."

Un  témoignage d'un américain de l'Illinois Jeremy K :

"Je voulais juste me tenir garant de la qualité des miroirs de Salazius. Ils sont très puissant et peuvent être programmés par l'intention et être utilisés à de nombreux usages.
J'utilisais une fois le miroir pour envoyer de l'énergie de guérison à une amie alors qu'elle était allongée dans une pièce noire.
Après un moment et quelques passes sur le miroir, j'ai commencé à voir son corps d'énergie à travers le miroir, cette vision apparut à mes yeux physiques, autant que je puisse le dire.
Il apparu comme une fumée lumineuse de couleur argentée.
Elle perçu le même effet en utilisant  le miroir sur moi.
A mon avis, le miroir est d'une très grande qualité pour l'accumulation d'orgone avec la capacité de créer un portail énergétique ou vortex via l'intention de l'alchimiste.

Vous pouvez le concevoir comme une machine radionique avec un accumulateur d'orgone attaché (pour ceux qui sont familiers avec ces outils) qui est programmé par le mental et la volonté de l'utilisateur, plutôt qu'avec des cadrans et des boutons.
Grâce à cela, j'ai utilisé mon miroir pourcharger quelques teintures alchimiques avant consommation.
J'ai aussi utilisé le miroir pour projeter des mantras ou des archétypes spirituels à travers mon espace de vie lorsque j'en ai ressenti la nécessité. J'ai accomplis cela en gardant le miroir sur une "assiette decorative" avec une image ou une statue de l'énergie archétypale que je voulais projeter directement derrière le miroir."


August 29, 2013

La Matrice ...

La Matrice est un vaste programme. D’ailleurs vous pouvez utiliser un autre mot que Matrice. Univers ou cosmos est pas mal. D’autres utilisent « champs quantique », d’autre « Maya »(Illusion)… Mais au final nous parlons tous de la même chose.
 
La Matrice est une immense horloge. Elle fonctionne avec des rouages à tous les niveaux. Des plus denses aux plus subtils. Et tous, nous avons un niveau dans cette Matrice – nous sommes un rouage. Nous avons notre place, notre rôle à jouer. Lorsque nous sommes peu évolués, la Matrice décide pour nous. Lorsque nous prenons du galon, nous pouvons contrôler la Matrice. Jusqu’à la faire disparaitre …
Cependant certains être font bugger leur Matrice, et c’est dans la possibilité de chaque être, mais généralement ce n’est uniquement qu’en potentiel. Cela veut donc dire que statistiquement, ou dans les probabilités, c’est absolument infime pour certains selon leur niveau. D’autres par contre ont un niveau qui le leur permet. Ceux là sont nommés « Maîtres ».
 
Comme ils sont perturbateurs pour la Matrice (qui analogiquement parlant est comme un corps humain avec ces 1 241 100 000 000 de cellules – dont 2000 meurent chaque seconde), ils envoient des globules blanc pour tenter de le tuer. Ce qui, généralement arrive – cf le Christ, ou alors tous ceux qui ont placés des bâtons dans les roues de Maître Philipe de Lyon ou encore Bruno Groening et tant d’autres). Ces globules blancs sont simplement des entités envoyées par le fonctionnement naturel et plus global de la Matrice pour tenter de préserver leur niveau « normal », de stabiliser les paramètres de normalité. Ce sont des rouages qui voient inconsciemment que l’ordre et la stabilité de la Matrice est placé en échec. D'ailleurs les démons sont oujours dans l'entourage de ceux qui perturbent la Matrice. En général les êtres de Lumière les ennuient - un peu comme des questions de voisinage en somme.
 
Un "Maître" c’est comme un parasite (du point de vue de la Matrice) qui viendrait défaire votre réalité, casser les mûrs de votre maison et venir perturber votre train train. Il est évident que vous ne serez pas content de le voir arriver, ou même d’exister ! Il est une anomalie ! C’est pour cela qu’on veut leur peau. A tous les niveaux. Beaucoup de Saints ont été tentés et malmenés par le « Diable », c’est en partie pour cela. Le "Diable" c'est ce qui permet à la Matrice de croire en elle même.
 
 
Il faut, je le répète, réellement considérer la Matrice comme un corps humain. Il y a des organes, des veines, des réseaux, des cellules souches, gardiennes, transporteuses, productrices d’énergie, ou qui en consomment. La Conscience de ce système est placée dans sa « tête » et la conscience générale est répartie ou diffusée dans les niveaux inférieurs à lui. Cette conscience perd sa non identité avec l’arrivée de la dualité ou matrice qu’elle va infuser.
La Matrice a une identité, une personnalité, et un « numéro » de série si l’on veut. Mais aussi une mémoire. On appelle cela le champ Akashique. Elle a aussi un instinct de survie.
 
Il faut donc prendre conscience que nous, humains, ne sommes pas le nombril du monde. Vous n’êtes qu’une poussière, un peu comme les bactéries qui vivent en ce moment sur vos mains ou dans votre bouche, intestin, ou sur votre clavier d’ordi ou votre pad. Le Maître à compris que premièrement, la Matrice bien que semblant réelle, n’a de réalité qu’au sein de sa propre structure. Hors d’elle, tout est faux. De fait, s’il sort de la Matrice par la porte d’entrée à la Matrice (la porte sert d’entrée et sortie), alors il peut ainsi prendre part au niveau au-delà du niveau supérieur – le non niveau en somme. Il passe dans les coulisses et peut ainsi modifier selon sa volonté des paramètres. Voire, y rentrer et y agir (marcher sur l’eau, ressusciter, transformer l’eau en pinard … ou faire des guérisons). Ce mystère est alors incompréhensible pour les autres. Car ils sont trop centrés sur eux même et leur petit monde.
 
Et c’est ça qui dérange. Ca perturbe, ça fait des vagues d’impossibilités dans le monde normé, formaté.
 
Comment on fait pour maîtriser la Matrice ? Il faut cesser de jouer. Clairement il faut cesser. Je vais prendre une analogie qui vous parlera certainement.
 
Vous êtes enfant et vous avez la récréation à l’école. Vous décidez du jeu que vous allez jouer avec vos camarades. Et si on cherchait un trésor ? Et si on jouait à la guerre ? Aux billes ? Au papa et la maman ? Au docteur ?
Mais vous, vous jouez votre rôle avec des paramètres bien plus avancés, la Matrice vous fournit tout ce qu’il faut.

Si vous jouez au papa et à la maman … il y a le bébé, les couches/biberons, la fatigue, le chien Max – un saint Bernard (mais quelle idée !) et les chats –filou, bandit et croquette, bubulle le poisson rouge, Ernest le hamster qu’il faut nourrir, et puis votre premier rejetons qu’il faut aller mettre à l’école – un nom à la mode qui finit en « éo » (désolé je n’ai pas d’idée), et aller le chercher, les ennuis financiers (faut payer la maison et tout le reste), et votre patron qui est un con, et en plus vous n’aimez plus votre boulot, et la voiture qu’il va falloir changer et touti quanti qui arrive d’un bloc !
 
Si vous jouez à chercher l’éveil, alors c’est la même chose.
 
Il ne faut pas jouer. Il ne faut pas chercher. Il faut trouver.