January 17, 2011

TABULA SMARAGDINA HERMETIS

TABULA SMARAGDINA HERMETIS



Verum sine mendacio, certum et verissimum.


Quod est inferius, est sicut quod est superius, et quod est superious, est sicut quod est inferius, ad perpetranda miracula rei unius.


Et sicut quod omnes res fuerunt ab uno, meditatione unius : sic omnes res natae fuerunt ab hac una re, adaptatione.


Pater eius est Sol, mater eius est Luna ; portavit illud ventus in ventre suo ; nutrix eius terra est.


Pater omnis thelesmi totius mundi est hic.


Vis eius integra est, si versa fuerit in terram.


Separabis terram ab igno, subtile a spisso, suaviter cum magno ingenio.


Ascendit in coelum, iterumque descendit in terram, recipit vim superiorum et inferiorum. Sic habebis gloriam totius mundi. Ideo fugiat a te omnis obscuritas.


Hic est totius fortitudinis fortitudo fortis; quia vincet omnem rem subtilem omnemque solidam penetrabit.


Sic mundus creatus est.


Hinc adaptationes erunt mirabiles, quarum modus est hic.


Itaque vocates sum Hermes Trismegistus, habens tres partes Philosophiae totius mundi.


Completum est quod dixi de operatione Solis.

January 15, 2011

Gardez votre âme d'enfant.


Rappellez vous lorsque vous étiez petit enfant, et que l'exitation du passage du Père Noël montait en vous, et le 25 au matin, lorsqu'on vous montrait les gâteaux et le verre de lait qu'il avait bu avant de repartir pour son long périple, son long voyage de cheminées en radiateurs (si si, il passe aussi par le radiateur ...). C'est l'esprit du merveilleux, à cet âge, l'incroyable est tout à fait possible, car on est pas encore dans ce monde désanchanté qu'est celui des adultes. D'ailleurs, les jeux vidéos à l'heure actuelle sont des sortes de mondes enchantés (relié à "Verbe" de l'Enchanteur, ou Mage usant de sa Voix pour faire de la Magie ...).
Bonne nouvelle pour les alchimistes, ce monde enchanté est toujours là, pour celui qui sait le voir et s'y mouvoir.

Il arrive qu'on rencontre des alchimistes dont le côté merveilleux est peu développé, enfoui sous une tonne de données diverses et variées, concernant les métaux, les molécules, les calculs de ceci celà pour l'Art ... ils ont perdu l'enchantement. Il est très dur de retrouver l'enchantement semble t'il. Car une fois mort, il faut un rappel retentissant dans ce monde, et surtout, un mental qui lâche prise ... un côté irrationnel qui prenne le dessus, et que le rationnel dans l'irrationnel se manifeste. Si vous perdez la capacité de croire en la magie, dans la Pierre Philosophale, dans les êtres de l'autre monde, dans la manifestation du miracle ou du sort, alors vous n'avez plus de place en alchimie, vous êtes sec, et inapte à y faire quoi que ce soit, car le "coeur" n'y est plus. Que pouvez vous apporter sinon des données sèches, du "recraché" directement de mémoire, en gros, vous n'êtes qu'une bibliothèque sur patte. Pourquoi à votre avis tant de contes sont de nature alchimique ? Les psychanalystes, par exemple, s'évertuent à y trouver des enjeux psychiques, tournent les principes en leur faveur afin de donner un sens à ce qu'ils ne comprennent pas, ils voient sous un filtre tout le monde qui les entourent, mieux que cela, l'Alchimiste, Enchanté et Enchanteur à son tour, vit dans le monde réel, très proche de celui des Contes, Contes de la Mère Loie, ou Mère L'Oye, à votre guise !
Ces filtres, l'alchimiste, le vrai, j'entend le réalisé, pas le tripatouilleur de matières, a ses filtres très très minces, si ce n'est "percés" (hé oui, pour percevoir !).



La transmutation, d'un point de vue scientifique, est irrationnelle, telle que vue par les alchimistes.
Pour un alchimiste, cet irrationnel comporte des lois que les scientifiques ne comprennent pas, comme Rouletabille, le héro de la Chambre Jaune, "il y a un bon bout de la raison, et un mauvais bout de la raison", et bien nous prenons le bon bout, voilà tout, n'en déplaise à la pensée actuelle, amputée de l'Ö combien fantastique monde des Contes.

Caspar Friedrich, Elena Ruin, 1825. (Caspar Friedrich, la tragédie du paysage)

Nous ne saurions que recommander à l'alchimiste néophyte ou averti, exactement comme les bons auteurs que sont ST Didier, Denys Zachaire, Cosmopolite, et bien d'autres, les contes de Andersen, de Grimm, de Perrault, les contes Russes, ceux des Milles et Une Nuits, les histoires de Rabelais, de Cyrano de Bergerac, de Swift ... et combien d'autres encore ! En toute franchise, il arrive que de tels textes soient tellement clairs, qu'on en reste ébahi de l'opérativité qui peut s'en dégager.

Ne sous estimez jamais l'esprit, le message, et l'atmosphère des Contes, des légendes et des Mythes, car y croire ne veut pas dire qu'on est un benêt, mais qu'on a développé une simplicité d'âme qui permet de croire puis de voir, ceux qui veulent voir pour croire ne verrons jamais rien, et resterons perdu bien longtemps dans l'immense et sombre forêt ...

Pourquoi ne voient ils rien ? Car ils pensent que ce n'est pas possible. Ils se limitent. Alors ne vous limitez pas, croyez en ce qui n'est pas possible, en l'incroyable. Ouvrez votre esprit, cassez les murs, pousser les barrières qui vous emprisonnent et vous bouchent l'horizon, comment voulez vous pouvoir entrer dans un monde alchimique si vous n'en avez pas l'âme ? impossible ! Cette âme, à la fois enfantine, et hermétique permet de trouver des clefs, donnant ainsi un avancement certain à votre travail alchimique.

Et si vous n'êtes pas convaincu, vous n'aurez qu'à penser que ce sont des "contes de bonnes femmes", puisque s'en est un travail de femme et un jeu d'enfant :)

Lettre de Patrice Partamian à un jeune étudiant de l'Art

Merci à cette personne nous permettant de partager ces écrits fort intéressant :


Cher Terry bonjour,

Il y a deux choses qui sont très intéressantes dans votre démarche.

Celle d'avoir abordé une démarche artistique, très tôt : l'Alchimie est avant tout un Art qui rassemble toutes les valeurs importantes, soit qu'elles touchent la Matière, soit qu'elles touchent l'Esprit ou la "Spiritualité", soit elles subliment la science, soit qu'elles explorent la Philosophie dans ces ressorts les plus intimes.
Le second point est celle d'être "imprimeur": il est demandé à l'Alchimiste de tout mettre en œuvre pour que l'Esprit se corporifie car c'est le seul moteur qui met la "machine" en mouvement, c'est le seul moyen pour que la vie s'instille dans la matière, pour que "l'animation" ait lieu.
Alors apprenez à être un nouvel "Imprimeur" au service de la Nature. Car même si la Nature est omnipotente et omniprésente en toutes choses, en tout temps et à toutes les époques depuis le monde visible jusqu'à l'invisible, il est des choses qui ne peuvent naître que si l'homme dévoué, humble et discret offre "sa main et son temps" pour permettre la réalisation des quelques "miracles" alchimiques que certains ont pu pressentir. La Nature seule ne pourrait élaborer la Pierre Philosophale.

Voilà par exemple l'une des raisons qui justifie l'existence de l'homme sur cette terre.
Si nous demeurons quelques temps en relation, vous ne devrez pas vous étonner de certaines de mes allégations. L'Alchimie est le monde magique par excellence. Son univers, ses règles, son éthique, sa philosophie dépassent largement le cadre de ce que la société a à offrir aujourd'hui sur le plan du déroulement des "connaissances".
La société aujourd'hui n'a aucune idée de ce que représente cette Science de la Nature. C'est donc pour cela que les Alchimistes existent et qu'ils perpétuent inlassablement les données ancestrales qui soutiennent la Connaissance profonde des Lois Universelles.
Fulcannelli est une excellence lecture. Nous nous en sommes tous nourris mais vous verrez, si votre engagement est durable et tenace, si vous acceptez un jour de vous "donner" à la science, qu'il faudra passer à autres choses, à d'autres Maîtres moins envieux.
Mais avant cela, il faudra reconnaître votre chemin au milieu du désert. Au début, le désert est fascination.

Il est doré et chaud comme le sein d'une mère et vous appelle à l'explorer. Mais il est un piège effroyable, puisqu'en imprimant vos premières empruntes vous vous apercevrez vite, en tournant la tête un instant, qu'elles se sont déjà effacées!!! Là, il y a un sérieux problème. Je veux dire que cette exploration des réseaux de connaissances alchimiques forment une toile aussi épouvantable que le Net, remplie de leurres.
Un alchimiste qui accepte de consacrer sa vie et ses efforts à cet Art doit se convaincre que sans une Foi démesurée il n'arrivera à rien, que sans des années de réflexion, de TRAVAIL au Laboratoire, il n'arrivera à rien, que sans une étude comparative et systématique des auteurs les plus sérieux, il n'arrivera à rien.
Vous voulez vous mettre au service de L'esprit et de la Matière? Réfléchissez bien.
Vous avez raison de pensez que l'entrée au Laboratoire est nécessaire autant qu'indispensable; qu'il est conseillé de débuter dès que vous sentez que cela vous "démange" contrairement à certains avis sophistes qui hurlent dans vos oreilles que l'on ne peut s'adonner à l'Alchimie qu'en détenant toutes les parties de la Sagesse, en somme aux environs de la "retraite"! Foutaises.
Tous les vrais alchimistes ont commencé au bas de l'échelle. Personne n'a reçu de passe droit pour démarrer au 12 ème échelon et pas plus qu'au 7ème échelon d'ailleurs!

Vous voulez "essayer de travailler avec la matière?" En réalité c'est l'Esprit que vous devez affronter. La matière est un support privilégiée qui peut devenir son réceptacle si vous parvenez à comprendre ce que l'Esprit attend de vous et de la "matière" que vous choisirez.

Une indication de lecture. Entrez chez Basile Valentin par exemple ou chez un Macquer.
Il y a toujours eu la fascination qu'exerce l'Art sur nos esprits. C'est indéniable. Mais la Magie Naturelle ne doit pas laisser le pas au romantisme. L'Alchimie et la Spagyrie sont des disciplines extrêmement dures, ingrates, aujourd'hui dans notre monde plus qu'autrefois. Car si la Science aujourd'hui semble avoir données des connaissances générales, elle a éloignée considérablement l'homme de la source primordiales qui est au-delà des mots, au delà des livres de physiques et de chimie de nos études universitaires. Il faut apprendre à recouvrer ouïe, l'odorat, les sens en somme, jusqu'à rendre actif et probant l'INTUITION sans laquelle rien ne peut avancer. C'est elle qui vous évitera de vous fracasser contre la montagne en distinguant à la dernière minute la faille ou la galerie étroite par laquelle vous devrez passer "d'un monde à l'autre". C'est le vent de votre conviction et de votre détermination qui gonflera votre voile pour vous porter vers le continent alchimique mais c'est votre Intuition qui évitera les écueils, les échecs (rassurez-vous ils restent toujours très nombreux) qui retardera pour vous l'échéance brutale d'une mort précoce!
Bonne lecture. Ah! si une autre vertu est nécessaire dans ce voyage: la Patience.

Bien à vous,

Patrice PARTAMIAN

PS: Vous pouvez, si vous le désirez, prendre connaissance de ce film sur l'Alchimie (Alchimie, Science et Mysticisme: taper ces trois mots sur Google et vous arriverez directement sur le site de FR3 qui diffuse encore ce reportage) auquel j'ai récemment participé. Cela vous donnera une idée de ce que peut être une voie alchimique et vous verrez une part de mes recherches.

January 10, 2011

Annonce : recherche alchimiste pour perpétuer le travail de P.Partamian.

Le travail de feu P.Partamian demanderai à être continué, mais pour cela il est nécessaire qu'une personne soit intéressée, sincère et compétente dans ces domaines et évidement qu'elle travaille dans la même tradition.


L'ensemble de son laboratoire sera préservé encore durant deux ans.

Si vous êtes intéressés, laissez moi un message sur ma boite auquel cas je le transmetterai à qui de droit. Merci.
 
--------------
Seeking an Alchemist.
 
The work of the late P.Partamian should be continued, for this, it is necessary that find a sincere, and interested  person in these domains, and work in the same tradition.
 
His whole laboratory will be preserved during two years.
 
If you are interested, send me an email, and I will transmit it to the person in charge.
 
Thank you.

January 08, 2011

Know where you are, and accept it fully.

In the process of Spiritual/Alchemical evolution or initiations, you can maybe wonder where you are wandering now. At first, you should feel and see clearly what's happening in you. Do you feel depressed ? Or maybe you are learning new things and enjoying social life, you could feel meditative and very detached or feeling balanced, or maybe you have a feeling of accomplishment ? You have to see what's going on in your existence. And then you can put a label on the phase/colour where you are. This is not an easy task at first, I admit it. Simply because you have first to look deeply in you, with some distance, and you also have to understand what are the characteristics of the four major colours.
When it is done, and you think you are in such or such colour, try to feel how you live this special colour. Is it fun ? Is it painful or problematic ? Do you enjoy the process or do you tend to refuse it in some way ? Do you fully live the colour ? Do you have problems with the living of this colour, maybe with friends, parents, relatives, etc ? What is happening in you, and around you while you are in the colour ?
Of course we can have reactions in our surrounding concerning the way we live the process. Most part of the time people will not understand what is going on in you. They don't even know that the inner cycle exist. So, how could they understand ? We have to explain what is happening. To say that it is normal. It is a quickening (yes, almost like in the "Highlander"). We receive an energy, we have to surrender to it in order to be initiated, and to evolve more in our human and Divine potential. If they don't understand, present the cycle as a natural and psychological process, you can use Jung, in order to explain the seasons of the Soul. Keep your explanation simple and clear. And remind them often what is going on in you. A lot of persons having a Black, a Green, a White, are worried, nowadays it is the Black that worries people. They don't know what is happening. They understand nothing. Lately, a woman was telling me that "she was lost, totally lost, impossible to know what to do, where to go" (perfect Blackness), another, in divorce, cheated by her husband (probably in the Green period of the 50 years old...), loosing her job, house, stability, etc. Well, when you have made something mature, like the red apple, it will one day, fall of the branch on the floor in order to putrefy and to give life to another existence. Every stability will call instability one day or another. I explained her, both, that it is normal, something is happening, that it is for something better, and sooner or later, she will regain joy and life. I explained the cycle in simple words, in optimistic words. You can't explain the cycle in the same way to everybody. Simply because you have to know where they are. According to their place in the cycle, and how they are living it, you have to change your point of view and words.

 
"After the Black, there is Green ! Keep your faith, light is coming, a new life !"

"After the Green, there is White ! Don't worry, you will not loose your freshness !"

"After White there is Red ! Finally you will have the fruits of your stability !"

"After Red, there is Black ! Prepare yourself to loose everything you are,
and have, but thanks Nature for that, because your wealth will be multiplied !".

This explanation should not trigger a flee from the present colour, you have to deal, and face the NOW, and nothing else. In the Black, it is understandable to have a need for green. It is perfect. It's the role of Black mostly at a certain time, to make this need. Maybe, it is also a part of the cycle to create this need for the next colour. But it must be clearly understood that you can help the colour, and then, the cycle itself, or you can interfere with it. It only depends of your inner flexibility, non resistance, and total, unconditional acceptance.
Your desire for something else than what is happening right now can make you feel bad. For example : You can reject your blackness, as we said before, (and most part of the time it is the case, because it hurts, but we don't have the force do get rid of it), you can reject your immaturity/greenness, because you never felt like that before, or you want to do very bizarre things, you have desires for experiences you are not accustomed to, and maybe it is not part of your cultural vision/ programming (by peers, and parents, relatives, etc), and it is also the case when you are surrounded by persons that are in some other colours. You could try to keep them close (in mind) to you, and it would not help the cycle ... you could do that because you could fear to loose them. Sometimes it is necessary.
So, you block, you strive, you suffer, you are torn, and moved by desires and needs, passions, etc. If ever you repress them, or push them, they will come back, with even more force a day or another in your life. There is no "time" in the subconscious for the cycle. You'll have to do, to live, what the cycle needs to be completed.