October 17, 2014

Eboquoi ?

Voilà donc la nouvelle bête qui terrorise la planète. Ebola. Il paraît qu'elle s'est mise à muter et que forcément, les vaccins devront être à chaque fois adaptés à la souche. Ce qui complique fortement les choses vous n'en douterez pas. Cependant, à l'heure actuelle, avec si peu de personnes touchées, il y a un ras de marée de peur, d'inquiétude, etc. 

Cela m'a fait me demander : comment pouvons nous nous protéger si jamais le virus arrivait par chez nous, et que la Pandémie devenait mondiale et réellement incontrôlable ? Un peu comme à l'époque de la peste.

A cette époque là, 4 voleurs (voire plus peut être) détroussaient les cadavres des morts de la peste, sans être eux même contaminés. Ils dirent, une fois attrapés, qu'ils en prenaient tous les jours. On leur demanda alors la recette, en échange, ils auraient la vie sauve. Ils la donnèrent, mais furent pendus. 

Bouteille pour le vinaigre des quatre voleurs au musée Paul-Dupuy. Toulouse.

Wikipédia nous en dit que : "La date, le lieu et même le nombre de brigands, de même que la composition du remède lui-même, sont l’objet de différentes variations. La date est généralement comprise entre le xive et le xviiie siècle, et sont souvent citées les villes de Marseille et de Toulouse. (note, l'histoire à aussi bien des variantes ... qui croire au final ?).

Le vinaigre des quatre voleurs fut inscrit au codex en 1748 et vendu en pharmacie comme antiseptique. Cité dans les Mémoires secrets de Bachaumont, il est encore commercialisé aujourd’hui contre les risques de contagion, soins de la peau, capillaires et des muqueuses, fatigue, maux de tête, encombrement respiratoire, élimination des poux et lentes…"

Mais n'est ce pas là de la spagyrie en somme ? Hé bien si. De la simple, basique et efficace spagyrie. 

Wiki nous dit encore : "La composition du remède est variable. Elle est généralement constituée de vinaigre (de vin, de cidre ou autre), dans lequel infusent des plantes ou des épices : absinthe, romarin, sauge, menthe, rue des jardins, lavande, acore odorant, cannelle, girofle muscade, ail, camphre…"

Cependant, si nous cherchons dans les "vieux grimoires" nous avons une recette intéressante et assez simple au final : 

http://books.google.fr/books?id=luYOAQAAIAAJ&pg=PA302#v=onepage&q&f=false

Il est aussi possible d'ajouter des huiles essentielles comme le Tea Tree qui est à la fois antifongique, viral, bactérien ... Il en existe bien des variantes et je pense que celui qui connaît un peu les propriétés des plantes pourra facilement lui même en faire un assez "costaud". Je penche pour ma part, à ajouter des éléments tels que l'huile/soufre de cuivre ou d'argent. Ou même ces métaux sous formes colloïdales. Ils ont en effet la particularité de tuer tous les virus rapidement.

Je ne peux que vous conseiller de faire un peu de ce vinaigre au cas ou. Cela ne coûte pas grand chose et il vaut mieux prévenir que guérir comme on dit.

Il est nécessaire de faire macérer au minimum 15 jours, si possible à une douce chaleur (environs 35°c, maxi à 45°C). Ne pas faire un vinaigre trop concentré cela pourrait agresser les chaires. Puis de bien filtrer, et de stocker hors de la présence de lumière pour ne pas oxyder les HE photosensibles.

Sources :
http://www.magievegetale.fr/precis/sante-naturelle/vinaigre-des-4-voleurs
http://www.cfaitmaison.com/vinaigre/vinaigre-voleurs.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Vinaigre_des_quatre_voleurs

No comments: